Archive | Récits de coureurs

Récits des courses effectuées par les adhérents ou le groupe.

Le Viroflay Running Trail sera présent pour courir la légende !

Profil Marvejols-Mende« Osez courir la légende », tel est le slogan du 45è semi-marathon Marvejols-Mende qui aura lieu ce 23 juillet 2017.

Cette course peut se permettre un tel slogan, elle a fait preuve d’organisation visionnaire lors de sa première édition le 22 juillet 1973, à l’époque où les courses hors-stade balbutiaient tout juste, et de persévérance sans faille pour passer cette année la vénérable 45è édition.

Le Viroflay Running Trail y sera présent …

Christophe, Fanfan et Rodolphe, notre coach du mercredi, négocieront ce parcours particulier qui classe cette course parmi les grandes classiques françaises : 22.4km, 2 cols, 635m de D+ … mais surtout 2 descentes qui laissent des traces pendant plusieurs jours ! Cerise sur le gâteau, dernier kilomètre en faut-plat montant, particulièrement les 300 derniers mètres pour en finir.

A titre personnel, de retour après 5 ans d’absence, le bon déroulement de cette saison avec Viroflay Running Trail me permet d’appliquer des « devoirs de vacances » et de m’y aligner à nouveau, avec un plaisir que je saurai savourer demain matin !

L’actualité lozérienne étant ce qu’elle est, l’enchainement possible une semaine après dans le beau village d’Ispagnac au cœur des gorges du Tarn avec la course annuelle « le sentier de la fraise » de 12.4km sera tenté. 50% route 50% chemin avec là aussi une bonne montée au train dans la châtaigneraie et une bonne descente sur Quézac son pont et ses sources, hors de question de la louper celle-là… Ensuite, une quinzaine de jours sans course à pied sera une phase de récupération appréciable pour préparer la saison à venir avec nos coachs.

Pour ceux qui sont en vacances dans les cévennes lozèriennes, la course d’Ispagnac inaugure d’ailleurs le challenge des vallées cévenoles qui a lieu durant août 2017 :

  • Ispagnac, 12.5km le 29 juillet à 18h, le « sentier de la fraise ».
  • Barre des Cévennes, 12km, le 05 août à 18h, le « coup’de barre ».
  • Florac, 12.4km, le 13 août à 9h30, la « course du Dolmen ».
  • Vébron, 11km, le 19 août à 17h30, la « ronde des Castors ».
  • Le Pompidou, 14,8km, le 27 août à 9h30, la « boucle de la Châtaigne ».

 

Décembre 2016 « Trail l’Origole »

L’Origole, un trail de nuit de 56 km avec 2000m de D+

Ce trail est réputé être un des plus difficiles de notre région…C’est donc parmi 435 coureurs que Fred et moi même prenons le départ avec pour objectif d’être finishers…

19h30, top départ…il ne fait pas chaud…un départ groupé avec l’ultra de 110 km, auquel participe notre coach Ronan.

Le parcours est aussi magnifique qu’exigeant nous comprenons vite que nous allons en baver…

Jusqu’à la fin, ce ne sera que montées descentes …montées descentes… et de belles côtes bien raides !

Au km 14, premier pointage…nous sommes bien pour la barrière horaire…
Nous rejoignons Ronan et passons quelques kilomètres ensemble.

au km 28, toujours large pour la barrière horaire.
Le ravito est salvateur. Surtout, pouvoir se réchauffer auprès du feu préparé par les bénévoles est fort agréable. Nous constatons un fort nombre d’abandons..

En repartant durant un petit moment le froid nous saisi un peu.

Les kilomètres s’enchaînent peu à peu, notre moyenne baisse, Fred et moi nous nous encourageons mutuellement.
Nous profitons de ce magnifique ciel étoilé…et déjà la gelée blanche apparaît au sol! brrr ça caille !!!

La nuit avance, cela commence à devenir difficile de gérer froid, fatigue musculaire, sommeil…..et toujours ces côtes que nous trouvons de plus en plus rapprochées.

Au km 46, dernier pointage, nous sommes toujours bien dans la barrière horaire…., Fred, à l’inverse de moi retrouve peu à peu la pèche…

Les 10 derniers km me semblent une éternité et je ne suis plus dans le coup….

Faut tenir pourtant, et grâce à Fred qui m’a beaucoup soutenu, nous arrivons enfin à rejoindre l’arrivée un peu avant 3 h du matin…soit en 7h25!!

Heureux d’être finishers !! au classement, parmi les 271 arrivants (et oui 164 abandons tout de même….!!), nous finissons 65 et 66 ème au scratch,
et 7 et 8 ème V2. et pour ma part vidé…..

Chapeau bas également à Ronan, qui après un passage au gymnase et un petit ravito repart dans le froid pour une boucle ….

Il terminera les 110 km en 17h20!!

Juin 2016 Trail du Castor Fou

 

2016_06_185

2016_06_151

2016_06_147

 

 

 

 

 

 



2016_06_139

2016_06_129

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Un petit retour sur notre “castor fou” samedi soir à Vauhallan 91.

Nous étions 6 répartis sur les 2 distances. Benoit, Hervé et Valentin sur le 12 km, Fred et moi sur le 24 km. Pascal courait pour les “Dunes”.

L’échauffement se fait sous un petit crachin, mais la pluie cesse juste pour le départ…Un départ en masse puisque commun aux 2 distances, c’est donc un gros groupe de plus de 800 coureurs que nous retrouvons sur la ligne.

Premiers kilomètres effectués relativement rapidement sous l’impulsion des coureurs du 12……ça joue des coudes dans le village pour bien se placer car après…nous aurons droit principalement à des singles étroits , dans les herbes hautes et souvent des ronces également, où doubler n’est pas facile.

Fred et moi essayons de faire route ensemble façon “Brok et Chnok”…..je le tiendrai jusqu’ au 14 è km…..

Un parcours assez roulant jusqu’à la bifurcation avec l’arrivée du 12….où au passage nous verrons Valentin nous narguer d’un sourire…le bougre il était déjà arrivé….

La 2ème partie était plus décousue, toujours en petits singles monotraces, mais avec un profil nettement plus en dents de scie (environ 20 difficultés répertoriées en tout)
Assez difficile parfois de grimper (et de descendre hein Fifi…) tant il y avait de la boue suite aux inondations de ces derniers temps…et je ne parle pas des troncs d’arbres au sol…..A plusieurs reprises, nous aurons de la boue ou de l’eau jusqu’à mi-mollets….

Un p’tit coup de moins bien pour moi entre le 14 et le 17 km, et je me fais décramponner par Fred….

Je me refais une santé et termine relativement bien les 7 derniers km….me faisant plaisir à remonter des coureurs…..mais impossible de faire la jonction avec Fred !!

Au final cela donne :

Sur le 12 km parmi les 478 classés, Valentin 6ème /1er Cadet en 48’, Benoit 182ème /30 V2 en 1h10, Hervé 296 ème /44 V2 en 1h18.

Sur le 24 km parmi les 360 classés, Fred 49ème /9 V2 en 2h16, et moi 55ème /10 V2 en 2h19

Mai 2016 Chartreuse trail Festival Raidlight

2016_05_050_petite

2016_05_026 20160515_152646-1 FB_IMG_1463428221736 20160515_080351_petite 2016_05_011 FB_IMG_1463428127681 FB_IMG_1463428139498Un week-end club bien sympathique à St Pierre de Chartreuse (38), et vous le verrez plus tard, notre groupe a su tenir son rang……..

Nous étions 15 de la section, auxquels se sont joints Monique, Céline et Erwan.

Arrivés le samedi midi sous un temps plus que pluvieux, les “festivités” ont débuté dès l’après-midi pour Vincent et Rémy…..ils avaient décidé de se mettre en jambe avec un “Kilomètre Vertical”.
Sur les 141 classés de ce KV, Rémy termine 44e en 45’ et Vincent 61e en 47’…ça déjà c’est fait !!
Ils ont trouvé ce terrain très très gras….ce qui promettait pour le lendemain…

Le soir, un bon moment de convivialité autour d’une bonne et méga “Pasta-party”, préparée par notre intendance locale ! et au dodo …

Le dimanche, le temps était légèrement mieux (pas de pluie), mais avec un brume bien présente et une température fraiche.

8h, nos 7 “Warriors” maison, Nathalie, Marion, Alain, Bernard S, Vincent, Oli et Fred, s’élancent sur le 42 km…….

8h30, c’est au tour du 21 km avec Rémy, Erwan, Michel, Christophe, Bernard O., Dominique, Hervé et moi même.

9h00 le 12 km avec Monique, Céline et Valentin.

Perso, sur le 21 km, c’est sans aucun doute le trail le plus difficile auquel j’ai participé…..

Un beau départ bien groupé, un peu plus d’un km de langue de bitume pour s’extraire du village, et nous rentrons très vite dans le vif du sujet….de la côte bien raide et surtout une adhérence très délicate. Le dénivelé augmentait plus rapidement que les kms….

Je souhaitais une fois encore faire un binôme avec Rémy, mais mon 4×4 était beaucoup moins efficace que le sien….il est donc parti !

Une boue omniprésente et hyper glissante, pas facile de trouver de bons appuis. Dingue le nombre de glissades et de fesses au sol…..tout le monde ou presque y a eu le droit !
Les côtes…..de vrais murs, des descentes souvent bien raides en dévers …sans accroche dans cette bonne argile, ou bien pierreuses avec racines et sapins au sol…..et sans compter un grand nombre de traversées de rivière (cryothérapie gratuite !!).

A l’arrivée la couleur commune était le marron…..et ce sur les 3 distances.

Comme je le disais au début, Viroflay s’est fait remarqué…..déjà avec notre présence en masse à proximité de l’arrivée, nos applaudissements joyeux et nos fous rires….le speaker nous avait surnommé les amis des Yvelines !

Mais Viroflay s’est fait également remarqué par des résultats plus qu’honorables pour des “Parigos”… 2 podiums par catégories ( Fred 1er V2, et Valentin 1er Cadet), une 2ème place par catégorie pour Nathalie, une 3 ème place par catégorie pour Marion…….et un podium groupé récompensant le club avec le plus grand nombre de participants.

Voici nos résultats :

Sur le 12 km 520 m de D+ parmi les 147 classés :

Valentin 8è (1er/cat) 1h10

Céline et Monique en 3h08 ( bon elles sont parties sur un mauvais chemin.et fait plus de 16km…)

Sur le 21 km 1350 m de D+ parmi les 230 classés :

Rémy 36è en 2h45,
Philippe 70è en 3h00,
Erwan 127è en 3h14,
Michel 168è en 3h33
Christophe 187è en 3h45
Bernard O. 216è en 4h22
Dominique 218è en 4h30
Hervé 228è en 5h08

Sur le 42 km 2600 m de D+ parmi les 135 classés :

Vincent 57è en 6h59
Fred 58è (1er V2) en 6h59
Oli 59è en 6h59
Bernard S. 82è en 7h27
Marion 102è (3è/cat) en 7h58
Nathalie 115è (2è/cat) en 8h27
Alain 129è en 9h04

Voilà, et comme dans les albums d’Astérix, tout s’est terminé le soir autour d’une bonne table……..

Avril 2016 Trail du Josas

Ce trail est devenu presque une tradition pour notre section, chaque année nous y allons en nombre !

Cette année encore, nous étions 16  à nous aligner au départ, toutes distances confondues, prêts à faire honneur à nos couleurs !

La palme du jour revient sans hésiter à Valentin, qui signe sa 1ère victoire sur le 14 km ! BRAVO !

Sur les 4 distances proposées, nous avons eu de magnifiques parcours, alternant singles parfois bien boueux, côtes bien cassantes et de bons secteurs propices à la relance.

Quelques retours de nos coureurs :

Fanfan engagée sur le 20 km : « Pour ma part, j’ai pris la ligne de départ avec une petite douleur lancinante au genou gauche. J’ai plutôt bien géré les 14 premiers km. Un petit groupe de filles avec qui j’ai couru tout le long m’a permis de courir dans une ambiance plutôt sympa. J‘ai remonté qq uns en côte : c’est plutôt bon pour le moral 😉 »

Fred engagé sur le 50 km: « pour résumer les 25 premiers km nickel puis j’ai du commencer à gérer des alertes crampes (30km en 3h tout de même), une erreur de parcours ce qui explique les 2km en trop !!! du 30e au 38e un coup de barre monumental (jamais connu auparavant), je me refais une santé sur le dernier ravito puis je gère la fin de course (alerte crampes de plus en plus importante) en alternant course et marche : finalement tout est normal compte tenu du manque de préparation »
Marion  engagée sur le 35 km: « Aaah, le trail du Josas… Ses petits singles au milieu des jacinthes sauvages, ses petites côtes, ses marches, et pour l’occasion, son soleil et sa boue!
Terrain gras sur le 35km, terminé dans la douleur en 4h21 (40mn pour boucler les 5 derniers km!). La moitié du dénivelé sur le dernier quart, ça a piqué.
Mais record de distance battu, donc contente! 20160410_125440FB_IMG_1460651972557[1]
Nathalie engagée sur le 35 km :  » Pour ce premier trail couru pour le club , ce fût une très belle course: soleil et ciel bleu au RDV, la boue, j’adore et un compagnon aux petits soins pour moi.

Bref que du bonheur. Un parcours varié, du dénivelé mais pas trop, des descentes (merci Ronan) que j’ai appréciée et oui c’est possible et des montées où j’ai pu doubler. Sur le plat quelques relances srt au 30ème. Reste encore du travail pour avoir une allure plus régulière un rythme plus soutenu ».
Philippe engagé sur le 35 km :  » Rémy et moi décidons de faire course ensemble, avec comme objectif 3h30, voire moins si possible.

Peu avant le départ, je m’aperçois que ma poche à eau fuit…..sur le coup je pense qu’elle va tenir, mais au km 3….c’est la cata…tout dans le cuissard ! Heureusement 3 ravitos…
Le parcours est superbe mais rendu très difficile par endroit avec toute cette boue. Nous avons droit à des côtes bien cassantes comme toujours sur cette épreuve.
Les 25 premiers km, jusqu’au dernier ravito s’enchainent bien, Rémy et moi relançons encore assez facilement. A partir de ce point 400 m de D+ nous attendaient….
Un enchainement de singles gras et de petites côtes usantes. Puis nous aurons le droit à un débalisage sauvage qui nous fait un peu tourner en rond et nous nous faisons reprendre par une trentaine de coureurs….on continue de chercher, puis arrive un autre coureur qui avait la trace sur sa montre ! Oh toi on t’aime….!!
Piqués au jeu, petit à petit Rémy et moi reprenons notre place, quel plaisir d’allonger un peu et de redoubler bon nombre de coureurs….nous alignons des portions roulantes dans Bièvres.
Puis au km 32 une longue côte bien gluante….et là je remercie Rémy de m’avoir bien motivé, ce qui m’a mis un coup de pied aux fesses pour ne pas trop ralentir »
Et que dire de l’après course avec notamment sa paêlla géante prise au soleil….
Les résultats :
Sur le 12 km (qui en faisait en réalité 14km), Valentin 1er…. en 1h03 et Hervé en 1 h40
Sur le 20 km :Rodolphe en 1h56, Bernard C 2 h05, Fanfan 2h42, et Annie 2h47
Sur le 35 km : Rémy et Philippe en 3h33, Nathalie et Bernard S en 3h58, Marion 4h21,Bernard O 4 h37 et Alain 4h38
Sur le 50 km :Ronan en 5h20, Fred 5h54 et Patrick 5h55

Mars 2016 Trail du Ventoux (84)

20160319_112610[1]20160320_072115[1]20160320_075105[1]20160319_073831[1]Ah qu’il était bon ce petit week-end au mont Ventoux……et sous le soleil Provençal………

Le samedi, nous jouons les touristes…..sous un soleil hummmmm ! Je vous dis pas….!

Visites de magnifiques villages Provençaux et du superbe site des « Ocres du Roussillon »

En fin d’ après midi, nous récupérons nos dossards puis faisons les courses pour notre pasta-party du soir, que nous dégusterons devant « France-Angleterre ».

Le dimanche, lever à 5h45 pour le p’tit déj, puis en route pour Bédoin départ du Trail.
Bonne ambiance et un bon plateau représentatif de l’élite.

8h, Marion et moi regardons  » les grands » qui se lancent à l’assaut du géant de Provence sur le 46 km.

La neige est présente sur la partie sommitale….

9h, départ groupé du 15 et du 26 km, Marion et moi partons juste derrière les élites.
Cela part très vite sous l’impulsion des coureurs du 15 km.
Le village, puis les amandiers, la forêt qui traverse la carrière d’ocre puis très vite nous rentrons dans le vif du sujet.
Une belle et longue montée offrant de somptueux paysages, un moment nous longerons une corniche sur laquelle il valait mieux ne pas se louper……
Le soleil est de plus plus caressant..il fait chaud et cela monte toujours jusqu’au km 9. Puis nous basculons dans une belle et longue descente roulante jusqu’au ravito du km 12.

Peu après ce ravito, séparation du 15 et du 26. Nous prendrons sur notre gauche un single…..très raide qui attaque nos mollets, mais le pire est à venir……
Au sommet de ce pic, une descente en forêt précédée d’une pancarte « danger descente très technique ralentir! »
Glups, en fait c’est un mur d’environ 400 m en virages serrés sur de la terre meuble….j’ai révisé le planter de postérieur!
Comme disait Oli, « c’est un sentier pour les chèvres pas pour les humains ! »En bas de cette partie technique, nous attaquons de nouveau une longue partie de grimpette ponctuée de combes à traverser, qui nous mène au km 19 des vues superbes, et une ambiance “tour de France” avec des spectateurs chaleureux qui nous motivent bien.

Le retour vers Bédoin se fait par une très longue descente plus technique et piégeuse (pierrier, parfois grottes et sentiers muletiers).

Cette dernière partie se fait bien ressentir les cuisseaux sont raides….histoire de les achever nous passons à 2 km de l’arrivée dans un regard d’eau pluviale et sur environ 50 m, où il fallait être quasi accroupi dur pour les quadris…

Enfin nous entendons la musique et l’arrivée se fait proche, l’organisateur nous a tout de même réservé un dernier coup de cul avec des rochers comme marches….puis l’allée d’un parc et la délivrance de l’arche.

Nous sommes donc tous finishers !

Sur le 46 km avec un peu plus de 2100 m de D+ parmi les 767 classés:

  • Oli  174 ème 5h47  (42 M1M), Vincent 240 ème en 6h01  139(SEM).

Sur le 26 km et 1290m de D+ parmei les 416 classés :

  • Philippe 125 ème en 3h15 (7 ème M2M), Marion 282 ème en 3h58 (26 SEF)

Un super parcours sur lequel nous avons pris beaucoup de plaisir, nous revenons avec des souvenirs plein la tête !

 

Février 2016 « Trail des villes royales »

Anne-Gaëlle, Laurent et moi, nous nous retrouvons dans le bus pour nous rendre au départ à la pièce d’eau des Suisses.
Sur place nous nous préparons tranquillement en attendant le départ au vent et sous un petit crachin histoire de se mettre dans l’ambiance….

9 h, le départ est donné nous faisons le tour de la pièce d’eau des Suisses direction Buc, les étangs de St Quentin, en gros cap sur Chateaufort.
A peine 2 km, et nous sommes déjà à l’arrêt dans un tout petit single….(une pensée pour Fred au passage )

Très vite nous comprendrons ce qui attend : de la boue, bien épaisse bien collante….que nous aurons sur presque la totalité du parcours….

Sur cette partie, des passages dans les champs avec un vent à décorner les bœufs…! glissades et pas fuyants assurés en raison de la terre plus que détrempée.

La 1ère partie se passe relativement bien, nous avons le droit à un ravito au km 22 sur le belvédère du château de la Madeleine vue magnifique et avec un soleil timide !

Pour la 2ème partie, descente vers Chevreuse par le sentier pavé (relativement glissant), puis les Vaux de Cernay en direction d’Auffargis.

Perso, c’est la partie que j’ai préféré, des petits singles en montées et en descentes dans les pinèdes. Toujours de la boue par contre les descentes étaient parfois difficiles à maitriser, les côtes parfois pas faciles à grimper tant nous glissions…..j’ai d’ailleurs vu bon nombre de coureurs rechercher une de leurs chaussures…la boue arrivait parfois aux chevilles.

A Auffargis, soit aux environs du km 40, un autre ravito beaucoup moins fourni que le précédent.
La dernière partie (celle que j’ai le moins aimé), m’a parue interminable. Une succession de lignes droites en sous bois, de chemins de champs sur 5 km avec vous savez quoi ? oui de la boue c’est bien vous suivez….!!

Km 45, les cuisses commencent à être dures, nous sortons alors des sous bois profonds pour suivre une longue route forestière bitumée quasi en ligne droite …..encore 6 km….(du moins on le croyait..).
km 46…47 48…les cuisses se font bien ressentir sur cette partie bitumée. Je fais alliance avec 3 coureurs (dont la 2ème féminine au scratch) pour nous motiver mutuellement.

Km 50…51 on approche …non en fait, c’est un peu plus long que prévu ! Le château est en vue encore un peu plus de 3 km, après un long faux plat montant, voici la dernière descente dernier effort…on y croit…ça y est finisher de mon premier trail long !

Le parcours faisait entre 54 et 55 km selon les gps (55 passés pour le mien) et un peu plus de 800 m de D+

Parmi les 418 finishers arrivés dans les délais impartis (8 h 00), un beau podium dans sa catégorie (3ème) pour Anne-Gaëlle qui termine 156è en 6h01, Laurent 239è en 6h29, et me concernant 72è en 5h33.

Pascal G le faisait également sous les couleurs des « dunes d’espoir ».

Voilà place maintenant à la récupération

Janvier 2016 « Les foulées du 8ème »

Bravo à Rémy pour son bon résultat aux foulées du 8ème.

le récit de sa course :

« J’ai essayé de porter au mieux les couleurs de l’usmv ce matin sur les Foulées du 8ème à Paris.
10km plus tard, le bilan est relativement satisfaisant : une 14ème place sur 1398 avec un chrono en 35’55 ».
Par contre j’ai appris à mes dépens que dans le 8ème.. ça grimpe, et que les pavés mouillés.. glissent!
Bref, un tour de quartier varié alternant petites rues et grands boulevards et une ambiance défiant
le mauvais temps font de ce 10km une course très sympa ».

Trail l’hivernale à Rambouillet Janvier 2016

5 de l'hivernale chemin 1départCe dimanche 24 Janvier 2016, nous étions 5 au départ des 24 km du trail “l’hivernale” aux étangs de Hollande (Rambouillet).

Un parcours vraiment sympa dans la forêt de Rambouillet, avec un dénivelé qui passait bien d’environ 400m de D+.

Jusque là pas de souci…en revanche question terrain humm….!! de la boue du début à la fin.

De beaux passages dans les pinèdes, de belles descentes sableuses et beaucoup de singles monotraces où il n’était pas facile de doubler.

Rodolphe et moi avons fait la course en binôme, il en était de même pour Doris et Rémy et Hervé, lui a fait route tout seul.

A l’arrivée, parmi les 512 survivants de “boue-land” :

Rodolphe 118e en 2h09
Philippe 119 e en 2h09
Rémy 420e en 2h48
Doris 421e en 2h48
Hervé 501 en 3h09

Pour l’anecdote le 1er gagne en 1h34 Vit moy 15,25…..ça laisse rêveur vu le terrain….

Philippe

Septembre 2015 10 km de la « Foulée Chesnaysienne »

20150920_113214Après la pluie de la semaine, quel plaisir de courir au soleil !

Nous étions 5 ce matin au départ de cette classique de début de saison, les 10 km de “La foulée Chesnaysienne”.

Une belle organisation, des bénévoles sympas, un beau parcours traversant l’arborétum de Chèvreloup, et passant par les grandes allées dans le parc du château de Versailles.

Le départ est donné par David Douillet qui est venu saluer les coureurs sur la ligne de départ, et plus particulièrement les 3 équipes de joëlettes de “Dunes d’espoir”.

Poignées de mains, photos puis un départ avancé de 2 ou 3 minutes pour les joëlettes, Pascal G et moi faisions équipe pour l’une d’elles.

Le peloton, nous rejoint un peu avant l’entrée de l’arborétum, et déjà nous voyons Valentin relativement bien placé et motivé.

Le parcours est assez roulant, et tout au long règne une très bonne ambiance.

Il fallait parcourir un tour de piste du stade du Chesnay, pour passer la ligne d’arrivée, avec 861 coureurs classés.

Valentin termine 23ème et 3ème cadet en 39’19” signant au passage son premier podium de la saison, Bernard O., 269ème en 49”35, Luc 742 ème en 1h05’ 12”.

Pascal et moi passons la ligne avec notre joëlette en 54’.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes